Véritable tendance des dernières années, la végétalisation des bâtiments et notamment des maisons urbaines, répond à des aspirations tant individuelles que collectives.

Deux techniques permettent la végétalisation de votre maison ou immeuble :

le toit végétal ou le mur végétal.

  • Le toit végétalisé est le plus complexe à réaliser, car il n'est possible que sur des toits à faible pente et il faut tenir compte du poids rajouté à la structure du bâtiment initial en fonction de votre végétalisation : végétaux authentiques, substrat végétalisé, tapis pré-végétalisé…
  • Le mur végétal quant à lui peut être réalisé à partir de plantes grimpantes ou d'une structure hors sol déjà végétalisée recouvrant un mur existant, Le mur végétal quant à lui peut être réalisé à partir de plantes grimpantes ou d'une structure hors sol déjà végétalisée recouvrant un mur existant, cette solution étant bien plus onéreuse !

maison vegetalisee

Maison végétalisée

Les bienfaits de la végétalisation.

  • La végétalisation améliore le confort de l'habitation en fonction de la saison. En été, un toit végétal réduit de 40% les écarts de températures et un mur préserve la température de la façade à 30°C contre 60°C sans végétalisation.
  • Végétaliser sa maison permet de diminuer la chaleur des villes en refroidissant l'atmosphère. Cela contribue à limiter les effets du réchauffement du à la bétonisation des centres urbains et la raréfaction des espaces verts.
  • Le toit végétalisé, en accumulant l'eau ensuite utilisé par les plantes, participe à la lutte contre l'imperméabilisation des sols et la surcharge des réseaux en absorbant une grande quantité d'eau.
  • Elle améliore la qualité de l'air en l'humidifiant, ce qui permet une meilleure régulation thermique. De plus, les plantes aident à la réduction de la pollution de l'air urbain en fixant les pollens et poussières présents en suspension.
  • Enfin la végétalisation améliore la biodiversité car la présence de végétaux supplémentaires sur les toits et les façades d’une maison en ville permet d'augmenter les refuges pour les oiseaux, les insectes et de diversifier les espèces.

Les inconvénients de la végétalisation.

Les inconvénients de la végétalisation sont également à prendre en compte même s'ils sont minimes.

  • Le principal est le coût d'une telle installation, qui peut aller jusqu'à 1200€ le m2 pour un mur extérieur.
  • Il faut également prendre en compte l'entretien que peut engendrer un toit ou un mur végétal, sur l'espace végétal lui-même ainsi que sur la maison.

Afin de réellement optimiser la végétalisation de votre maison, il est primordial de bien en connaître la structure avant d'effectuer tous travaux et de choisir les espèces de plantes en fonctions de votre région, du climat, du type de bâtiment, de la luminosité.

Enfin, si vous possédez un appartement, sachez que l'installation d'un mur végétal intérieur vous apportera les mêmes avantages qu'un mur extérieur, la biodiversité en moins seulement !